80, rue Bonaparte, 75006 Paris

  • Facebook Clean
  • Instagram
  • Twitter Clean

Georgette Simon est un peintre figuratif. Son œuvre montre des scènes de rue, des personnages ou des animaux.

Mais son emprunt au classicisme s’arrête là.

L’acte pictural de cet artiste est plus vaste, infiniment plus spirituel.

Elle peint avec l’énergie créatrice en action, bercée par les sujets qui l’émotionnent fortement.

C’est la suprématie de l’esprit sur la matière.

Les portraits débordant de vie libèrent des vibrations profondes. Mais les personnages sont parfois absents de la toile. Ceux-ci sont alors les vestiges de leurs passages ou les traces de leur présence derrière les fenêtres qui déterminent la vie du tableau.

La palette peut être forte en couleurs, ou tendre, tout en nuances subtiles.

Les vibrations lumineuses au seuil des clairs obscurs résonnent de la vie et de l’âme du créateur.

Une harmonie invincible règne sur la toile entre le destin de l’homme et de la nature.

Toutes les créations de Georgette Simon reflètent l’essentiel d’une œuvre ponctuée par assez peu d’évènements extérieurs, dans laquelle compte surtout l’aventure spirituelle.

Diplômes 

Formation

Autodidacte.

Initiation aux arts plastiques dès 1949

Créateurs et penseurs principaux étudiés : Vladimir Jankelevitch, Jean Wahl, Ravaisson, Simone Weill

 

Carrière

Georgette Simon expose pour la première fois en 1959 à Paris.

Caractéristique générale de l’œuvre : Spirituelle

 

Expositions principales :

Amateurs d’art (Paris, 1983)

Salon d’automne (Paris, 1989, 1990)

Salon des Artistes français (Paris, 1989, 1990)

Galerie de la Fondation Taylor (Paris, 1986)

Galerie André Weil (Paris, 1959)

 

Distinctions, récompenses :

1er Prix à l’Amateur d’Art (Paris, 1983)

Sélectionnée pour le Prix Utrillo (1962)

 

Bibliographie :

Nouvelles littéraires (1959)

Humour de Proust (1995)